Fenêtre Augmentée

[metaslider id=4281]
Observatoire sensible
Installation interactive et curatoriat, de Thierry Fournier, 2011
Dans le cadre de Futur en Seine, Centre Pompidou, Paris
Conception et direction du projet : Thierry Fournier
Curatoriat : Grégory Diguet, Thierry Fournier et Jean-François Robardet
Artistes et auteurs invités : Benjamin Laurent Aman, Ivan Argote, Felicia Atkinson, Christelle Bakhache et Clément Féger, David Beytelmann, Marie-Julie Bourgeois, Pierre Carniaux, Céline Flécheux, Juliette Fontaine, Thierry Fournier, Marie Husson, Tomek Jarolim, Pascal Mazoyer, Jean-François Robardet, Marcos Serrano, Antoine Schmitt
Coordination Sciences Po : Christelle Bakhache, Clément Féger
Équipe de recherche interface : Christelle Bakhache, Grégory Diguet, Jean-Baptiste Droulers, Clément Féger, Thierry Fournier, Tomek Jarolim, Jean-François Robardet, Marcos Serrano, Milovann Yanatchkov
Chef de projet et ingénierie : Jean-Baptiste Droulers
Application iPhone, site Web, contribution au design interactif : Tomek Jarolim & Marcos Serrano
Développement informatique fenêtre interactive : Mathieu Chamagne
Conception et développement architecture et 3D : Pascal Mazoyer
Construction : Grégoire Chambard – Boutabout
Région Ile de France – Cap Digital (Futur en Seine)
Région Languedoc – Roussillon (lauréat de l’appel à projet « Culture et TIC » 2010)
Medialab Sciences Po – Institut d’Etudes Politiques de Paris
Prototype co-développé dans le cadre de EnsadLab – Programme DiiP – axe Surfaces Sensibles, École nationale supérieure des Arts Décoratifs
Portage projet (Région IdF / Futur en Seine) : Aquilon Consulting – Pierre-Yves Bérenguer
Portage projet (Région Languedoc) : Pandore Production, avec Bipolar Production

Projet conçu et dirigé par Thierry Fournier, Fenêtre augmentée est un « observatoire sensible ». Plusieurs artistes et auteurs sont invités à proposer une interprétation critique ou une œuvre prenant pour objet le même paysage. Leurs contributions sont géolocalisées et consultables par une fenêtre tactile, orientée sur le paysage dont elle retransmet la vidéo en direct. Ces contributions ont pour point de départ le paysage lui-même. Fenêtre augmentée propose ainsi une représentation curatoriale, collective et prospective d’un paysage, où des approches habituellement dissociées (artistique, géographique, architecturale, documentaire, fictionnelle…) sont déployées dans une perspective critique commune, mise en œuvre à travers un principe de « réalité augmentée ». La notion de réalité augmentée n’est donc pas abordée ici dans le sens d’un ajout d’information ou d’immersion, mais interrogée comme possibilité de création d’un espace de tension entre différents points de vue. L’écran se comporte comme une fenêtre, cadrant le paysage avec une vidéo en temps réel. En zoomant et en se déplaçant intuitivement dans la fenêtre par le toucher, le spectateur peut découvrir progressivement les contributions et les comparer. Le choix d’un cadrage fixe et vertical répond à la volonté de privilégier une découverte dans la profondeur, à travers une expérience sensible. Le prototype du projet Fenêtre augmentée a donné lieu à un projet de recherche coordonné par Thierry Fournier au sein du laboratoire de recherche EnsadLab de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (programme Diip, axe Surfaces Sensibles). Il est également développé en partenariat avec le Medialab de Sciences-Po, sous l’égide de Bruno Latour.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.